Arnaud Le Gouëfflec

Auteur de chansons, de romans, de scénarios de bande-dessinée, musicien, Arnaud Le Gouëfflec construit une oeuvre singulière, marquée par la poésie et l’univers du rock, et nourrie aux fantasmes de la littérature populaire, de la BD au roman noir, jusqu’à la science-fiction.

Très tôt, il découvre qu’un écrivain, ça peut aussi écrire des chansons, collaborer avec des dessinateurs, et se servir de l’écriture comme d’un passeport. Marqué par les auteurs multimédias Boris Vian, Jean Cocteau ou Pierre Mac Orlan, amateur de rock garage, de lo-fi, de krautrock, de psychédélisme et de tout ce que le rock offre d’étrange et d’insolite, nourri à la BD, au polar ou à la science-fiction, c’est tout logiquement qu’il a revendiqué dès le début sa liberté : à travers chansons et disques, romans, scénarios de bande-dessinée ou autres curiosités expérimentales, il construit une oeuvre sans concession, tantôt fantaisiste, tantôt plus sombre, marquée par un goût de l’étrange et une soif permanente d’expérimentation. Fasciné par les mondes de l’underground et les labels indépendants, c’est encore tout naturellement qu’il crée en 2002, avec Maëlle Le Gouëfflec, le label "souterrain et mystérieux" l’Eglise de la Petite Folie. Il est aussi un des membres fondateurs du Festival Invisible, rendez-vous brestois des musiciens inclassables, qui fête cette année sa onzième édition, et du collectif d’artistes Le Studio fantôme.

www.arnaudlegouefflec.com

"Il y a la richesse imaginative, le refus des limites, le peu de considération pour le jugement d’autrui, le côté bricolé, le plaisir du jeu, ce monde magique propre à la musique d’Arnaud Le Gouëfflec."
Greg Bod, A DÉCOUVRIR ABSOLUMENT

"Son imaginaire débridé et sa soif de rencontres artistiques en tous genres font d’Arnaud Le Gouëfflec l’un des artistes les plus inclassables de sa génération."
bainsdouches-lignieres.fr

"Pas étonnant de retrouver Arnaud Le Gouëfflec dans ce groupe implosif, lui qui prend aussi, en solo, une telle joie à maltraiter us et coutumes de la chanson française..."
JD Beauvallet, LES INROCKS

"Le Gouëfflec se montre donc expérimental et frondeur... Il manie l’art de l’inattendu, du tachisme textuel, de la répétition jusqu’à plus soif - ou, plutôt, jusqu’à ce que les mots perdent de leur sens habituel pour en prendre de nouveaux."
Valérie Lehoux, TELERAMA

DISCOGRAPHIE
BIBLIOGRAPHIE

Crédits graphiques 5 et 6 : Olivier Balez (5) et Obion (6)
Crédits photos 1 et 7 : Ray Flex

Site réalisé avec SPIPContactsMentions légales